Cet article a été rédigé par Mathieu Hosselet, Co-fondateur & CEO de l’agence de performance marketing MKKM. Il nous partage sa vision sur l’évolution de l’utilisation des réseaux sociaux.  Selon lui, avoir une optique de performance est essentielle en 2021. 

Table des matières

Quelles sont, selon vous, les évolutions du marché ?

Aujourd’hui, il existe énormément de « producteurs de contenus » sur le marché. La dimension communicationnelle du social est donc assez bien couverte. Nous pensons qu’il est nécessaire de pousser un maximum la connexion du social avec le business. Toute action sur les réseaux sociaux doit être évaluée sur des KPIs business forts. L’approche doit être rentable. Les annonceurs et les agences doivent penser de concert dans une optique d’amélioration de la structure de marge. 

Et il est temps pour les agences de performance comme la nôtre de contribuer à la  modernisation des business modèles des entreprises. Surtout après cette période Covid, nous devons nous focaliser pour eux sur la génération de chiffre d’affaires, de  leads commerciaux ainsi que sur l’enrichissement de bases de données. 

C’est une grande attente du marché : l’approche ROIste du marketing est aujourd’hui un standard très fort. Standard qui s’est ancré encore plus profondément avec la digitalisation galopante amorcée par la COVID-19. 

Pourquoi mettre un focus sur les réseaux sociaux dans une optique de  performance ?

Il y a différentes raisons à cela. Tout d’abord, des faits : les réseaux sociaux sont l’une des principales sources de trafic sur les sites marchands européens. Ils sont  aussi considérés comme le canal le plus efficace de « drive-to-web » selon la dernière enquête Matrix. Enfin, c’est un outil exceptionnel d’optimisation de la conversion  grâce à toutes les possibilités de retargeting. 

En outre, faire de l’acquisition sur les réseaux sociaux demande deux compétences  clés à notre sens : la créativité et la technique. En effet, on parle ici de contenus  visuels et pas de mots-clés. Ces contenus visuels doivent être engageants et inviter  à l’action. De plus, nous sommes dans la sphère du social, la seule où les audiences  peuvent dialoguer avec les marques. Cette dimension aussi doit être intégrée pour  une créa efficace. 

Enfin, les plateformes sociales sont devenues des outils marketing tellement  sophistiqués qu’il faut une expertise de pointe pour en tirer la quintessence. 

Un dernier mot ?

Aujourd’hui, MKKM fait une promesse simple : générer de la croissance grâce aux  réseaux sociaux. Cela est pertinent dans de nombreux secteurs tels que l’e commerce, le commerce de détail, les soins de santé, la finance ou encore l’immobilier. 

Cet article a titillé votre curiosité ? Rendez-vous sur le site de MKKM pour en savoir plus !